Le consensus minimum est une nécessité

Publié le par Goupe des Associations de Bagnolet

Nous republions ici ce texte  qui date de janvier 2012, selon nous il traite parfaitement de la situation actuelle en Syrie. Dans un contexte de bombardement israéliens sur Damas, pour venir en aide aux mercenaires du Qatar et de L'Arabie Saoudite qui ont pour objectif la destructions de la Syrie. 

Notamment suite a l'assasinat du savant syrien cheykh Mohamed Said Ramadhan AL BOUTI. (RahimahuLAH)

 

 

 

AL HAMDOULILAH wa salat wa salam 3ala rasouliLAH

 

Salam a3leykoum

BISMILAH AR RAHMAN AR RAHIM

« Si Dieu n’avait pas empêché les peuples de se dresser les uns contre les autres, des monastères, des églises des synagogues et des mosquées, où le nom de Dieu est abondamment célébré, se fussent certainement effondrés. » Sourate Le Pèlerinage-22, Verset 40.

 

Il n’y a aucun doute, la divergence est l’une des plus grandes causes de calamités qui accable notre communauté et l’humanité entière. C’est une des raisons essentielles pour lesquelles des efforts sont gâchés et la vérité pervertie par les mensonges. Car la division est aujourd’hui très présente dans notre communauté. Ce poison se répand, empêchant l’unité de la oumma et prenant des formes variées. La divergence entre les groupes islamiques et les différents centres islamiques, porte préjudice à la Da’wah mais aussi et surtout à l’unité.

 

« Ô les croyants ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager (saws) et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-la à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation (et aboutissement). » Sourate An-nisa-59.

 

La seule voie qui est bonne, c’est celle qui mène à des buts communs et unifiés. Il nous incombe de travailler ensemble vers le même but, pour assurer la sécurité, la dignité et l’autonomie des musulmans. Il n’y aura pas de sécurité pour les musulmans si un seul d’entre eux est en danger pour sa foi, son honneur, sa famille et cela de par le vaste monde. Il est nécessaire pour tous les groupes ou institutions qui veulent aider la communauté et se préserver dans l’Au-delà, de s’entraider en joignant leur droiture et leur piété pour l’unité aujourd’hui.

 

L’unité commence par l’autonomie dans la pensée, pour cela il ne faut dépendre d’aucun régime et ne se soumettre à aucune pression. Nous savons que le financement des organisations islamiques ou autres est la première raison qui empêche celles-ci d’agir comme elles le souhaiteraient, pour les plus sincères. Il n’est pour s’en convaincre que d’observer les associations subventionnées. Il nous faut développer un système d’autofinancement si nous voulons perdurer et lutter pour notre cause. Ces organisations doivent être sincères dans leurs actions envers Allah et leur première préoccupation doit être la victoire de la religion d’Allah. Donc chacun peut et doit se joindre au combat pour l’unité, afin de travailler à ce qu’Allah nous enjoint de faire.

 

« Ô les croyants ! Ne profanez ni les rites du pèlerinage (dans les endroits sacrés) d’Allah, ni le mois sacré, ni les animaux de sacrifice, ni les guirlandes, ni ceux qui se dirigent vers la maison sacrée cherchant de leur Seigneur grâce et agrément. Une fois désacralisés, vous êtes libres de chasser. Et ne laissez pas la haine pour un peuple qui vous a obstrué la route vers la Mosquée sacrée vous inciter à transgresser. Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition ! » Sourate Al-Maidah - 2.

 

Pour ces raisons, les musulmans doivent s’abstenir de la passivité et de la division et s’entraider dans les causes justes et nobles. Nous devons nous écarter des divisions et faire barrage à l’ennemi qui attise les feux de la discorde entre nous. Nous devons éviter d’exposer nos divergences aux yeux de l’ennemi qui prendra plaisir à tout faire pour accentuer les ressentis et les différences. Il nous faut éviter les actes qui donnent une telle impression et avertir ceux qui encouragent les autres à adopter une telle disposition répréhensible. Car Allah nous informe clairement que nous tirons notre force de l’unité, mais aussi de la nécessité de ne pas paraître divisés face à l’ennemi qui en tirerait profit.

 

« Allah aime ceux qui combattent dans Son chemin en rangs serrés pareils à un édifice renforcé. » Sourate as-Saff-4

 

Alors vous rencontrerez des groupes qui, d’un côté se présentent comme des musulmans n’aspirant qu’au retour du califat bien guidé mais qui d’un autre refusent toute alliance pour la cause d’Allah avec des groupes qu’il pensent ou jugent plus ou moins égarés. Qu’ils soient chiites ou sunnites ces groupes, vous le constaterez, jettent l’anathème sur tous les autres. Ils s’attachent à détruire toute initiative appelant à l’unité ou au consensus. Ils poussent à l’inaction contre les mécréants, tout en étant extrêmement virulents contre les musulmans qui ne partagent pas leur point de vue et qui mettraient en place des initiatives incitant à l’unité.

 

Ce sont ces mêmes groupes qui, en parallèle, acceptent de recevoir des dirigeants mécréants et sionistes, acceptent de passer avec eux des pactes de collaboration, acceptent de suivre des cheikhs à la solde d’un état tyrannique et mécréant. Alors qu’ils ne répondent pas à leurs propres critères et exigences de pureté. Ils sont pourtant inexplicablement plus tolérants face aux sionistes et autres capitalistes, prêt à tous les compromis avec l’impérialisme.

 

Regardez de plus près et vous verrez derrière eux l’ombre des régimes arabes et des intérêts pétroliers. Ceux-là même qui autorisent sur leur sol la présence d’une armée mécréante se servant de ces pays soumis comme base arrière pour bombarder d’autres pays musulmans. Que penser de ses gens ? Alors que le messager (saws) interdit le soutien d’un musulman à un non croyant contre son frère en religion. Que pouvons nous attendre de ceux qui vivent dans l’opulence alors que leurs frères en Afghanistan, en Tchétchénie, en Palestine, au Soudan, en Irak etc. sont massacrés, torturés par ceux-là mêmes qu’ils reçoivent chez eux avec les honneurs et avec lesquels ils pactisent. Au point de faire émettre des fatwas mensongères interdisant le jihad et la rébellion contre l’envahisseur en Afghanistan et ailleurs .

 

« Et obéissez à Allah et à Son messager ; et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force. Et soyez endurants, car Allah est avec les endurants. » Sourate al-Anfal- 46.

 

Leur but est de conduire les musulmans sincères vers un état d’esprit passif, dépourvu de raisonnement, de sentiments, appelant à la consommation, aux actes cultuels individuels mais surtout pas à l’action et à la conscientisation de la communauté. Mettant en garde contre l’égarement, ils n’invitent pas à resserrer les liens de fraternité islamique mais plutôt à créer la division. Faire cela, c’est promouvoir un mode de vie contraire à l’islam. Elles cherchent à immobiliser les croyants.

 

Néanmoins, peu importe ce qu’elles planifient, elles ne peuvent pas endommager la religion d’Allah, faire du mal à Ses serviteurs sincères, ni les dévier du droit chemin. Au moment adéquat, Allah fera connaître la maladie enfouie dans leurs cœurs comme cela est annoncé dans le Coran.

 

« Ou bien est-ce que ceux qui ont une maladie au cœur escomptent qu’Allah ne saura jamais faire apparaître leur haine ? » Sourate Muhammad-29

 

Ces gens qui complotent pour causer la fainéantise et la passivité parmi les croyants, ne réussiront jamais à accomplir leur objectif. En tout cas, quand ils révéleront leurs véritables objectifs, les Musulmans sincères ne seront pas surpris car, c’est par la volonté d’Allah que les stratagèmes sont dévoilés. Bien avant qu’ils ne révèlent leur manque de sincérité, ces partis seront combattus par l’argument des savants sincères et par les gens intelligents et courageux, et la maladie contenue dans leur cœur croîtra jusqu’à l’ultime humiliation.

 

Leur passivité n’affectera jamais les croyants. Au contraire, les croyants leur font des rappels à travers la lumière des versets. Les croyants sincères leur adressent des paroles convaincantes en accord avec le commandement du Coran qui dit "Voilà ceux dont Allah sait ce qu’ils ont dans leurs cœurs. Ne leur tiens donc pas rigueur, exhorte-les, et dis-leur sur eux-mêmes des paroles convaincantes. » Sourate an-Nisa,-63.

 

Nous savons que les compagnons du prophète avaient des visions différentes sur certains sujets mais cela n’a pas affecté la confiance, le soutien et l’amour entre eux. Par conséquent, le croyant agit de par les lois d’ALLAH et il accepte et se soumet à la vérité, il faut faire précéder cela avant toute chose.

 

« Et dis à Mes serviteurs d’exprimer les meilleures paroles, car le Diable sème la discorde parmi eux. Le diable est certes, pour l’homme, un ennemi déclaré ». Sourate al-Isra-53.

 

Le croyant ne doit pas opprimer son frère, ou agir injustement envers lui s’ils ont des opinions divergentes sur des questions d’ijtihad, pour lesquelles les preuves ne sont pas claires ou sur des questions pour lesquelles il peut y avoir des interprétations divergentes du texte.

 

Celui-ci a certainement une excuse. Donc, il faut se conseiller mutuellement, se souhaiter le bien et ne pas laisser la divergence devenir discorde et générer de l’agressivité entre nous. Ne laissez pas l’ennemi prendre l’avantage sur vous et votre frère. Et il n’y a pas de force ni de pouvoir excepté par ALLAH.

 

Néanmoins tout n’est pas acceptable et les limites du consensus sont fixées par ALLAH et son messager (saws). Car malgré les bonnes intentions et les meilleurs efforts déployés par les croyants, malgré les arguments évidents et l’exemple de notre prophète (saws), la plupart de ces personnes continueront dans leur entêtement aveuglé par leur égoïsme et les biens de ce monde qui les charment. Cela reste le plus gros fardeau que nous devons supporter. Allah nous informe concernant la condition de ces personnes comme suit : « Quel pire injuste que celui à qui on a rappelé les versets de son Seigneur et qui tourna le dos à ces derniers en oubliant ce que ses deux mains ont commis ? Nous avons placé des voiles sur leurs cœurs, de sorte qu’ils ne comprennent pas [le Coran], et mis une lourdeur dans leurs oreilles. Même si tu les appelles vers la bonne voie, jamais ils ne pourront donc se guider. » (Sourate al Kahf, 57)

 

Il ne s’agit pas ici de débattre pour savoir qui a raison et qui a tort parmi les branches de l’islam mais plutôt de se mettre d’accord sur un minimum afin d’affronter les vrais problèmes qui minent le monde musulman. Il s’agit de justice et d’injustice, d’action et de passivité, de sincérité et d’hypocrisie flagrante, de division et d’unité. Et ce sont les choix qui seront faits aujourd’hui pour ALLAH qui définiront si nous méritons la victoire ou la défaite demain. wALLAHou a"lam.

 

Allah a dit : « Mais s’ils ne te répondent pas, sache alors que ce sont seulement leurs passions qu’ils suivent. Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion, sans une guidée d’Allah ? Allah vraiment, ne guide pas les gens injustes. » Al-Qasas-50.

 

Allah dit dans le Saint Coran, en s’adressant à son prophète et messager David (as) : « Ô David, Nous avons fait de toi un calife sur la terre. Juge donc en toute équité parmi les gens et ne suis pas la passion : sinon elle t’égarera du sentier d’Allah›. Car ceux qui s’égarent du sentier d’Allah auront un dur châtiment pour avoir oublié le Jour des Comptes. » Sad - 26

 

Les ennemis d’ALLAH ont à leur tête les hypocrites de cette communauté. Ils sèmeront la division entre nous et ne cesseront jamais de déverser leur haine : ils ont mis l’habit de la pureté. Trompeuse image qui n’égare que les esprits faibles.

 

Nous clamons haut et fort que nous Musulmans, sommes sunnites et somme attachés à notre conviction, que nous sommes organisés politiquement pour lutter contre les ennemis d’ALLAH, pour soutenir et réconforter les faibles sur terre. C’est pourquoi nous soutenons ouvertement le Hezbollah et sa résistance armée contre l’etat sioniste, nous ne disons pas : « ce sont des chiites égarés » ou au contraire, « bien guidés dans leur dogme ». Nous soutenons le Hezbollah pour la justice et la cause qu’il défend pour l’aide qu’il apporte aux Palestiniens. Et nos désaccords politique et religieux sur d’autres points ne doivent en aucun cas être une faille pour nos ennemis. Le moment des débats religieux viendra en son temps et restera de cet ordre, mais nous disons cependant à quand un mouvement sunnite aussi organisé et autonome, aussi efficace dans la région bénite du cham. Car qui peut nier l’importance du Hezbollah dans cette guerre contre Israël, ainsi que son soutien aux Palestiniens, sunnites en majorité. Nous soutenons de tout notre cœur les Afghans et leur résistance farouche et espérons trouver en eux des exemples de la part d’ALLAH pour le courage qui nous manque. Nous soutenons le Hamas ainsi que toutes les résistances qui permettent de défendre les idéaux et les principes élevés que chacun porte en lui. Et nous vous appelons à nous rejoindre dans ce combat prescrit par ALLAH, dans la tradition de son messager (saws), de tous ses compagnons et de ceux qui les ont suivis jusqu’au jour dernier. Nous appelons à l’organisation et à la résistance de toutes nos forces et c’est là le minimum que nous puissions faire.

 

Dans ce texte les erreurs commises proviennent de ma personne, humble serviteur et toutes sagesses et bienfaits de mon Seigneur, qu’IL soit glorifié.

 

« O Croyants : si une personne mal intentionnée vient à vous avec des nouvelles, recherchez la vérité de crainte de faire stupidement du mal au peuple et de regretter ensuite avec remords ce que vous avez fait. « Sourate, Les Appartements Privés-49, Verset 6.

 

Nemane Amraoui, Groupe des Associations de Bagnolet

 
Le consensus minimum est une nécessité

Commenter cet article