Soutien au Professeur Oberlin

Publié le par Groupe des Associations de Bagnolet

images-1.jpeg

 

 

 

Une campagne de désinformation, de calomnie et de pression médiatique a commencé il y a peu contre le professeur Christophe Oberlin. Immédiatement une pétition pour sanctionner le professeur est apparue sur internet, à l’initiative du CRIF et de l’UEJF (l’Union des Etudiants Juifs de France). Ce qui lui est reproché c'est d'avoir posé une question de médecine humanitaire à ses élèves lors d'un examen de connaissances traitant de faits réels, cette question avait déjà été étudiée en cours : le professeur Oberlin a pris l'exemple de la mort de 22 membres d'une même famille dans un "bombardement classique" pendant l’agression israélienne dans la bande de Gaza en 2008-2009. La question fut la suivante : "quelles sont les qualifications des crimes perpétrés (crime de guerre, crime contre l'humanité, crime de génocide)?".


Personne n'est dupe, le professeur Oberlin a surtout le tort d’être par ailleurs un militant de la cause palestienne, et c’est pour cette raison qu’il est aujourd’hui attaqué, cet examen étant un simple prétexte.


Ces accusateurs, usant de citations tronquées et manipulant délibérément les faits ont tout mis en oeuvre pour ternir son image. Pour juger de l’intégrité du docteur Oberlin, il suffit de se renseigner auprès des étudiants ayant passé le fameux test, et de les interroger sur le déroulement des faits, puis de comparer leurs réponses avec la présentation médiatique qui en a été faite.

On constatera que les faits sont sortis de leur contexte, et que la question est restée ouverte et que les étudiants pouvaient faire part de leurs propres interprétations. S'appuyant sur le droit international, le docteur Oberlin n'a fait que former ses étudiants à une réalité à laquelle ils pourraient être confrontés, et c'est bien là son devoir de professeur.

 


Aujourd'hui ce sont des forces bien moins respectables qui sont à la manoeuvre, et qui s'en prennent à lui pour le faire taire, et c'est bien là le but : créer des ambiguïtés permettant de remettre en question l'objectivité du professeur et le faire passer pour un homme agissant par « anti-israèlisme » selon le néologisme inventé par le CRIF.

 


Les lobbys sionistes et, à leurs têtes le CRIF et l'UEJF se servent du moindre prétexte pour censurer les voix dissidentes, lorsqu'il s’agit des crimes israéliens. Il s'agit ici de terrorisme médiatique, intellectuel et politique.

 


Les associations sionistes en France, qui ne vivent que pour l’intérêt et la défense de la politique israélienne, cherchent à isoler le professeur Oberlin, à le rendre persona non grata dans son milieu, il est accusé de la manière la plus honteuse et la plus malhonnête qui soit. Nous devons ajouter à ces attaques l’indigne désolidarisation du  président de l’université dans laquelle il enseigne.

 


SOUTENEZ le Dr Christophe Oberlin : le soutenir c'est soutenir la justice et l'équité, c'est reprendre un peu de notre dignité bafouée tant de fois.

 

 

Nous, Groupe des Associations de Bagnolet (GAB) apportons notre soutien au professeur Christophe Oberlin, et ce sans conditions.

 


Nous vous appelons à agir et à rejoindre les voix qui s'élèvent contre l'ingérence sioniste en France.  

 


(Groupe des Associations de Bagnolet)

Publié dans Palestine

Commenter cet article