Le parti socialiste encourage la colonisation de la Palestine

Publié le par Le Groupe des Associations de Bagnolet

A4-701.jpg

 

 

 

Le groupe des Associations de Bagnolet (G.A.B) condamne la position des élus socialistes au conseil communautaire, de la communauté d’agglomération Est ensemble qui regroupe Bagnolet, Bobigny, Bondy, Le Pré Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Romainville.

 

En effet, le président de la commission développement économique a proposé une motion au nom de celle-ci. Elle dénonce les agissements de France télécom/Orange dans les territoires occupés. Cette entreprise française a signé un contrat avec la communauté d’agglomération pour la collecte et le recyclage des téléphones mobiles. Le parti socialiste a refusé de donner une suite favorable à cette motion et n'a pas souhaité porter cette question au nom du conseil auprès de France télécom/orange. 

 

En mai 2011, France Telecom/Orange a signé un nouvel accord avec l’entreprise israélienne Partner Communications. Grâce à ce nouvel accord, Partner Communications qui participe directement aux activités de colonisation en Cisjordanie, peut considérablement étendre son emprise sur les territoires occupés :

 

  • D’ores et déjà, elle dispose de 176 antennes et relais sur les terres confisquées par l’armée israélienne et les colons,
  • Elle profite de l’interdiction faite par l’armée israélienne aux opérateurs palestiniens d’installer leurs antennes dans 60% de la Cisjordanie, et de l’attribution plus que limitée des fréquences, limitant ainsi leur accès au marché local
  • Elle ne reverse pas et conserve à son profit les taxes dues aux palestiniens,
  • Elle développe des boutiques dans les colonies assurant ainsi l’accès à son réseau de services, aux colons et à l’armée israélienne.
  • En violation des accords d’Oslo, les entreprises israéliennes ne paient pas d’impôts à l’Autorité palestinienne pour leurs activités commerciales sur le marché palestinien. Le rapport de la banque mondiale, chiffre la perte des recettes fiscales annuelles pour l’Autorité palestinienne à 60 millions de dollars.

 

L’Autorité palestinienne a demandé de bannir les opérateurs israéliens des villes.

 

De fait, Partner Communications viole le droit international et les conventions de Genève, notamment l’article 46 du règlement de la Haye et l’article 147 de la 4ème  convention de Genève.

 

En concluant cet accord pour l’utilisation de la marque Orange, la mise à disposition d’une assistance technique et marketing, l’achat et l’installation de matériel, et l’ouverture de boutiques dans les colonies avec Partner communications,  France Telecom conforte et soutient la colonisation israélienne et retarde la possibilité de création d’un Etat palestinien conforme au droit international.

 

Il est impératif que la communauté d’agglomération rappelle à l’ordre cette entreprise a respecter les conventions internationales. Dans le cadre de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions de l’Etat d’Israël), le G.A.B appelle les citoyens de la communauté d’agglomération à faire pression sur les élus socialistes afin que le conseil communautaire porte cette question auprès de France télécom/Orange.

 

Nous saurons nous souvenir des positions des partis politiques lors des différentes élections locales et nationales. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LEMILITANTSANSFRONTIERES 22/02/2012 22:01

On ne peut que se joindre au groupe des Associations de Bagnolet (G.A.B)pour condamner la position de ces élus socialistes qui ne distinguent nullement ce qui plait à Dieu et respecte les Hommes et
ce qui plait au Diable et s'empresse de se mettre au service du mal.