Le vivre ensemble ?

Publié le par L e Révolutionaire Numide


 

Le 30 juin 2009, le conseil municipal de Bagnolet a voté quasi unanimement, de l’UMP aux Communistes, une motion de « soutien aux manifestants iraniens ainsi que la condamnation de la répression », présentée par l’élu des Verts.

 

Cependant, la politique de deux poids deux mesures nous choque profondément. Pendant le massacre perpétré durant le mois de janvier 2009  sur les populations palestiniennes de Gaza. Une motion de soutien au peuple palestinien et à sa résistance fut présentée par des citoyens et des associations bagnoletaises, elle n’a même pas été examinée par le conseil municipal. Il est vrai que comme disait Staline « la mort d’un homme est un drame, celle de milliers de la statistique ». Face au drame de la dizaine de morts en Iran, que vaut la statistique de 1300 morts et 5000 blessés Gazaouis ainsi que 22 000 maisons détruites ?

L’oppression subie par les Palestiniens depuis plus de soixante ans dont l’assassinat de femmes et d’enfants au quotidien ne mérite-t-elle pas la même considération ?

 

 

Nous savons bien que la municipalité de Bagnolet n’est pas indifférente à leurs souffrances et qu’elle a beaucoup agi pour les soutenir. Cependant nous savons aussi que le conseil municipal n’est pas uni sur ces questions. Il est  scandaleux de voir cette belle unanimité, si rare à Bagnolet,  pour  intervenir dans les affaires intérieures d’un Etat avec lequel nous n’entretenons presque pas de relations, intervention qui n’a donc d’autre portée que symbolique,  alors que le soutien de l’Etat français à Israël  est lui bien réel.

Ce vote est certes symbolique mais au combien important ;

Car faute de ne pas pouvoir agir concrètement sur la politique iranienne, il est  à usage franco-français. Il est là pour nourrir l’islamophobie qui est devenue l’unique ligne politique de certains partis Bagnoletais.

 

D’autre part, certains s’indignent dans le même temps que lors de la fête des associations de Bagnolet une association caritative qui se nomme Amatullah  ait pu tenir un stand.

Quel crime ou délit a été commis pour justifier la demande d’exclusion, avec un tel déchainement de violence sur le blog des Verts à l’encontre de cette association humanitaire ?  

Le fait que certaines femmes de cette association soient voilées !!!!

 

 

 

Après le débat lancé sur « la Burqua » et la demande de son interdiction, on veut maintenant interdire la présence des femmes portant un hidjab dans l’espace public. Elles ont commis le « sacrilège » de vouloir s’impliquer dans la société dans laquelle elles vivent, de prétendre être leurs égales, de ne pas accepter de jouer le rôle de « femmes soumises » qu’on leur prête.

Elles ne sont forcément « pas libres », car elles ont besoin de ces partis islamophobes pour les libérer d’elles-mêmes et de leur religion.

 

Jamais une telle demande n’aurait été osée à l’encontre des Compagnons d’Emaus, du Secours Catholique, de l’Armée du Salut  ou de l’éventuelle présence d’une association tibétaine demandant le retour du régime théocratique du Dalai Lama. Il faut noter que le stand de cette association était situé juste à coté des jeunesses chrétiennes ouvrières sans que cela ne pose problème à ces mêmes partis.

 

Cette association Amatullah agit pour aider les plus démunis, et nous invitons chaque citoyen Bagnoletais à se rendre au Père-Lachaise pour constater leurs actions caritatives. En effet chaque samedi elles servent 400 repas chauds, avec la présence de 50 bénévoles composés d’hommes et de femmes. Aucun critère n’est requis pour manger, le sexe, la classe sociale, la religion ou l’origine ethnique ne sont pas pris en compte. Celui qui a simplement faim peut manger.  Y a-t-il besoin de rappeler que cette association dispose des autorisations de la mairie de Paris pour l’emplacement au Père-Lachaise ?

 

Ces évènements qui peuvent sembler anodins ne sont que la face cachée de ce « choc des civilisations », qui dissimule une guerre contre l’Islam, intériorisés par les organisations politiques dominantes. Celles-ci à des fins politiques à court terme cherchent à discriminer  socialement et culturellement la partie musulmane de la population française.

 

 

Signataires :

 

A.E.B (Association ensemble à Bagnolet)

 

Groupe Frantz Fanon Bagnolet

 

L’Art de la Paix

 

Publié dans Islamophobie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article