Le PS veut criminaliser le soutien des quartiers à la Palestine

Publié le par Goupe des Associations de Bagnolet

Le PS veut criminaliser le soutien des quartiers à la Palestine

Le soutien des quartiers populaires pour la résistance palestinienne est plus en plus massif. Avec des mots d’ordre qui se durcissent.

Elle est loin l’époque bénie par les sionistes où les manifestations pro-Palestine en France étaient l’affaire de deux-trois militants certes acharnés de longue date, mais bien blancs, bien propres sur eux, souvent encartés donc contrôlables, aux mots d’ordre pacifiques et bon enfant.

Aujourd’hui, ce sont des hordes de musulmans, manifestant en famille, qui crient leur soutien total à la résistance armée palestinienne, pour la libération de la Palestine.

L’Etat PS ne peut voir d’un bon œil cette forte conscientisation et mobilisation politique des quartiers, tant par rapport à son positionnement vis-à-vis de la Palestine, aujourd’hui ouvertement sioniste, que par rapport à sa politique vis-à-vis des quartiers, néo-coloniale et islamophobe.

Il s’agit donc de sévir. Et à ce niveau, le PS ne manque ni d’imagination ni de calcul. Pour parvenir à leurs fins, les socialistes et leurs relais dans les institutions policières et judiciaires multiplient les attaques sur tous les fronts :

- faire annuler par les tribunaux, à la stupéfaction générale, la décision de faire de Georges Ibrahim Abdallah le citoyen d'honneur de Bagnolet

- menacer de dissoudre des associations pro-Palestine, dont le GAB, présentées comme "pro-terroristes"

- initier les "troubles à l'ordre public" lors des manif pro-Palestine, en laissant le champ libre à la LDJ, pour pouvoir ensuite dire qu'il y a "trouble à l'ordre public" pendant les manif pro-Palestine…

- interdire les manifs pro-Palestine sous prétexte du fameux "trouble à l'ordre public"

- initier de fausses manifs pro-Israel dans les villes où des manifs pro-Palestine sont prévues, pour jouer la neutralité en annulant les deux

- multiplier les contrôles de police violents, racistes et humiliants en direction exclusivement des "arabes en keffieh" aux abords des manifs

- infliger des peines de prison ferme pour les "arabes en keffieh" arrêtés aux abords des manifs

Et l'offensive policière et judiciaire pour nous décourager de soutenir nos frères et soeurs palestiniens ne fait que s'accroître de jour en jour, aidée en cela par une déferlante sioniste dans les medias sans précédent.

Ne nous laissons pas intimider!

Soyons nombreux à la manif samedi 19 juillet 15h à Barbès!

Pour Bagnolet, rdv à 14h à Gallieni pour rejoindre la manif de Barbès ensemble.

Le GAB

Publié dans Palestine, Islamophobie

Commenter cet article